Un dispositif pour promouvoir et soutenir l’authenticité des interactions en classe de langue seconde

  • Usha Viswanathan York University (Glendon)
  • Marie-Elaine Lebel York University (Glendon)
  • Alena Barysevich York University (Glendon)
Mots-clés: authenticité, salle de classe, enseignement français langue seconde, apprentissage français langue seconde, authenticité interactionnelle, tâche authentique, texte authentique, communication exolingue entre locuteurs non-natifs

Résumé

Depuis l’approche communicative, on invoque le concept d’authenticité pour faire entrer la vie réelle dans la classe de langue seconde, avec comme prémisse que l’enseignement, pour être efficace, doit préparer avant tout l’apprenant à utiliser la langue à l’extérieur de la salle de classe avec des locuteurs natifs. La référence à des éléments externes à la salle de classe – la vie réelle et le locuteur natif – pour cerner le concept d’authenticité exclut-elle donc la possibilité d’une authenticité inhérente à la salle de classe entre apprenants de langues? Dans cet article, nous soutenons que l’authenticité ne relève pas uniquement de facteurs extrinsèques, que la salle de classe peut et doit être un lieu d’interactions authentiques. Pour ce faire, nous présentons un dispositif didactique qui promeut et soutient l’authenticité en salle de classe.

Bibliographies de l'auteur

Usha Viswanathan, York University (Glendon)
Usha Viswanathan PhD
Professeure adjointe / Assistant Professor
Centre de formation linguistique pour les études en français / Language Training Centre for Studies in French
Collège universitaire Glendon / Glendon College
York University
2275 Bayview Ave
Toronto ON M4N-1M6

Marie-Elaine Lebel, York University (Glendon)
Marie-Élaine Lebel
Professeure adjointe / Assistant professor
Centre de formation linguistique pour les études en français / Language Training Centre for Studies in French
Collège universitaire Glendon / Glendon College
York University
2275 Bayview Ave
Toronto ON  M4N 1M6
Alena Barysevich, York University (Glendon)
Alena Barysevich
Professeure adjointe / Assistant professor
Centre de formation linguistique pour les études en français / Language Training Centre for Studies in French
Collège universitaire Glendon / Glendon College
York University
2275 Bayview Ave
Toronto ON  M4N 1M6

Références

Bacon, Susan M., et Michael D. Finneman. «A Study of the Attitudes, Motives, and Strategies of University Foreign Language Students and Their Disposition to Authentic Oral and Written Input.» The Modern Language Journal, vol. 74, no. 1, 1990, pp. 459-473. Disponible à dx.doi.org/10.1111/j.1540-4781.1990.tb05338.x.

Bachman, Lyle F. Fundamental Considerations in Language Testing. Oxford University Press, 1990.

Bange, Pierre. «À propos de la communication et de l’apprentissage de L2 (notamment dans ses formes institutionnelles).»  Acquisition et interaction en langue étrangère, 1992.

Barysevich, Alena, et al. «Stratégies de communication et de négociation du sens dans un cours de français à vocation universitaire: étude de cas.» Recherche et pratiques pédagogiques en langue de spécialité, Cahiers de l’APLIUT, vol. XXXV, no. 1, 2016.

Bawarshi, Anis S., et Marie J. Reiff. Genre. An Introduction to History, Theory, Research, and Pedagogy. Parlor Press and The WAC Clearinghouse, 2010.

Berkenkotter, Carol, et Thomas N. Huckin. «Rethinking Genre from a Sociocognitive Perspective.» Written Communication, vol. 10, no. 4, 1993, pp. 475-509.

Breen, Michael P. «Authenticity in the language classroom.» Applied Linguistics, vol. 6, no. 1, 1985, pp. 60-70.

Bronckart, Jean-Paul. «L’acquisition des discours. Le point de vue de l’interactionnisme socio-discursif.» Le français dans le monde, 1996, pp. 55-64.

---. Activité langagière, textes et discours. Pour un interactionisme sociodiscursif. Delachaux et Niestlé, 1997.

Conseil de l’Europe. Cadre européen commun de référence pour les langues: Apprendre, enseigner, évaluer. Les Éditions Didier, 2001.

Cook, Vivian. «Going beyond the native speaker in language teaching.» TESOL Quarterly, vol. 33, no. 2, 1999, pp. 185-209.

Dolz, Joaquim, et Miriam Abouzaïd. «Développer des compétences pour enseigner la production écrite en Suisse romande.» Le Français aujourd’hui, vol. 191, no. 4, 2015, pp. 85-96, Armand Colin. www.revues.armand-colin.com/lettres-langues/francais-aujourdhui/francais-aujourdhui-ndeg-191-42015/developper-competences-enseigner-production-ecrite-suisse-romande.

Ellis, Rod. «Task-based language teaching: sorting out the misunderstandings.» International Journal of Applied Linguistics, vol. 19, no. 3, 2009, pp. 221-246.

---. Task-based language learning and teaching. Oxford University Press, 2003.

Fayol, Michel. «Comprendre ce qu’on lit: De l’automatisme au contrôle.» M. Fayol, J.E. Gombert, P. Lecocq, L. Sprenger-Charolles et D. Zagar (eds.), Psychologie cognitive de la lecture. Presses universitaires de France, 1992.
Gaonac'h, Daniel, et Caroline Golder. Lire et comprendre - Psychologie de la lecture. Hachette, 1998.

Gilmore, Alex. «Authentic materials and authenticity in foreign language learning.» Language Teaching, vol. 40, no. 2, 2007, pp. 97–118.

Guariento, William, et John Morley. «Text and Task Authenticity in the EFL Classroom.» ELT Journal, vol. 55, no. 4, 2001, pp. 347-353.

Guimarães-Santos, Luiza. «Perspective actionnelle et genres textuels: le modèle didactique dans l’enseignement du français langue étrangère.» Synergies Canada, vol. 5, 2012, pp. 1-16. doi: 10.21083/synergies.v0i5.1686.

Hutchinson, Tom, et Alan Waters. English for Specific Purposes: A Learning Centred Approach. Cambridge University Press, 1987.

Hyland, Ken. «Genre Pedagogy: Language, Literacy and L2 Writing Instruction.» Journal of Second Language Writing, vol. 16, no. 3, 2007, pp. 148-164.

Jacobs, George M., et Harumi Kimura. «Encouraging Second Language Use in Cooperative Learning Groups.» Beyond Words, vol. 1, n0 1, 2013, pp. 23-36.

Kramsch, Claire, et Patricia Sullivan. «Appropriate pedagogy.» ELT Journal, vol. 50, no. 3, 1996, pp. 199-212.

Lebel, Marie-Élaine, et Usha Viswanathan. «Une séquence didactique en français langue seconde: le groupe de discussion comme objet et comme dispositif authentique d’enseignement à l’université.» Coedeiro, G.S, et D. Vrydachs (eds.) Les genres dans l’enseignement du français: un objet ou/et un outil didactique? Presses universitaire de Namur & AIRDF, collection Recherches en didactique du français, vol. 7, 2016, pp. 279-301.

Lebel, Marie-Élaine et al. «Interaction orale et production écrite: inférer pour mieux communiquer.» Cahiers de praxématique, no. 68, à paraitre.
Long, Michael H., et Graham Crookes. «Three approaches to task-based syllabus design.» TESOL Quarterly, vol. 26, no. 1, 1992, pp. 27-56.

Lousada, Eliane. «Utiliser les genres textuels dans une perspective actionnelle.» Revista de Lenguas Modernas, vol. 1, 2008, pp. 211-218.

Maalouf, Amin. Les identités meurtières. Éditions Grasset & Fasquelle, 1998.

Nunan, David. The learner-centered curriculum. Cambridge University Press, 1988.

Pekarek Doehler, Simona. «L’interaction en classe de français langue seconde: lieu acquisitionnel - lieu social.» Babyloni, vol. 4, no. 94, 1994, pp.12-16.

Porquier, Rémy. «Communication exolingue et apprentissage des langues.» Acquisition d’une langue étrangère (Actes du Colloque de Neuchâtel, 16-18 septembre 1982), Universités de Paris VIII et de Neuchâtel, 1984, pp. 17-47.

Reuter, Yves. «Statut et usages de la notion de genre en didactique(s).» Le Français aujourd’hui, vol. 159, 2007, pp. 11-18.

Schneuwly, Bernard, et Joaquim Dolz. «Les genres scolaires; des pratiques langagières aux objets d’enseignement.» Repères, vol. 15, 1997, pp. 27-40.
Tatsuki, Donna. Authentic Communication: Proceedings of the 5th Annual JALT Pan-SIG Conference. Tokai University College of Marine Science, 2006, pp. 1-15. 

Widdowson, Henry G. Teaching Language as Communication. Oxford University Press, 1978.

Willis, Jane. A framework for task-based learning. Longman, 1996.
Publiée
2018-02-04