La présence des femmes philosophes dans les collections monographiques des bibliothèques universitaires montréalaises.

  • Ethel Gamache Université Concordia
Keywords: Femmes, philosophie, collections universitaires, Montréal, évaluation par liste, évaluation systématique stratifiée

Abstract

Les femmes sont sous-représentées en philosophie. Dans cet article, je me demande si cette sous-représentation se répercute dans les collections monographiques des quatre bibliothèques universitaires montréalaises, anglophones et francophones, que sont l’Université Concordia, l’Université McGill, l’Université de Montréal et l’Université du Québec à Montréal. La présence des femmes philosophes dans les collections monographiques générales des universités montréalaises est ici analysée à l’aide de deux méthodologies : l’évaluation par liste et l’évaluation systématique stratifiée. Les avantages et limitations de chaque méthode sont discutés. Notamment, les différentes options des interfaces des catalogues, les différences entre les départements de philosophie desservis et les bibliothèques elles-mêmes causent des variations ne permettant pas une comparaison juste entre les collections monographiques. Comme résultats, il est tout de même possible de discerner que les femmes philosophes, à quelques exceptions près, sont sévèrement sous-représentées, comme auteures de monographies, et leurs œuvres, comme objets d’études. Selon mon échantillon, les femmes ne représentent pas le quart des auteures de monographies disponibles dans les collections étudiées. Cette recherche, exploratoire par son originalité et sa taille, révèle déjà un besoin criant de mise en valeur des femmes philosophes par leur promotion et l’acquisition de leurs œuvres et de leurs commentateurs. Des études parallèles dans le monde des sciences me permettent de croire qu’une présence accrue de femmes en philosophie participera à renverser cette situation.

Women are under-represented in philosophy. In this article, I attempt to investigate if this under-representation is also present in the monograph collections of four English- and French-language academic libraries in Montreal: Concordia University, McGill University, Université de Montréal and Université du Québec à Montréal. The inclusion of women philosophers in the general monograph collections at Montreal universities is analyzed using two methodologies: evaluation by list and stratified systematic evaluation. The advantages and limitations of each method are discussed. Among others, different catalogue interface options, differences between philosophy departments served and the libraries themselves cause variations that do not allow a fair comparison between monograph collections. Results still show that women philosophers, with a few exceptions, are severely under-represented as monograph authors and their works as objects of study. Based on my sample, women represent less than one quarter of the monograph authors available in the collections that were examined. This research, which is exploratory due to its originality and scope, reveals an overwhelming need to highlight women philosophers by promoting and acquiring their works along with commentaries of these. Similar studies done in the field of science lead me to believe that an increased presence of women in philosophy will help to reverse this situation.

Published
2018-01-30
Section
Theory and Research